Les spécialités culinaires de Madagascar

Les spécialités culinaires de Madagascar

Madagascar est l’un des pays où les cultures arabiques, asiatiques et indiennes se mélangent. Ce melting-pot est présent dans la morphologie et les aspects des malagasy mais aussi dans leur cuisine.

La base de la cuisine malagasy

Les peuples de Madagascar se nourrissent principalement de riz, et cela trois fois par jour. Le riz est toujours présent même en temps de fête. La spécialité de Madagascar réside dans le mets concocté pour accompagner le riz. Ce plat est souvent accompagné avec du « ro mazava », qui est une infusion de brèdes un peu salé. Le « ranon’ampango » est une spécialité Malagasy de type unique et peut se traduire par « un jus de riz ».

Les plats typiquement malagasy

L’un des plus célèbres plats est le « ravitoto sy henakisoa » qui signifie de la viande de porc avec des feuilles de manioc en pilées. Ce plat est servi avec du « rogay », une salade de tomates et oignons tranchés en dés. La cuisine malagasy se compose aussi avec des plats de fruits de mer et crustacés. Tilapia, anguille, écrevisse, crabes et crevettes, tant de variétés à cuisiner de différentes manières que ce soit avec des sauces ou des grillés, ils vont très bien avec le riz. Madagascar est riche en cuisine de saveur. Beaucoup de plats sont cuisinés avec des ingrédients exotiques tels que la vanille et le lait de coco. Ce genre de cuisine est surtout rencontré dans les régions côtières de Madagascar, notamment en Sainte-Marie ou Majunga. Dans ces régions, les plats ont tendance à prendre un gout indien comme le Biryani par exemple. Quant aux desserts, les Malagasy mangent en généralité des fruits de saisons. Mais, ils connaissent aussi des extras comme le « koba » et le beignet de banane par exemple.

Les autres spécialités culinaires

Madagascar connait beaucoup de types d’achards comme les salades vertes, concombres, et aussi des achards de papaye pour les brochettes. Mais parmi le plus aimé, il y a l’achards de tomate qui va à merveille avec tous les plats. Le « koba » est aux malgaches ce qu’est le pain aux français. C’est un gâteau en forme cylindrique à base de farine de riz, de cacahuètes et de sucre enrôlé dans des feuilles de bananier. Il y aussi le « mokary », riz blanc trempé pendant quelques heures dans du lait de coco, qui fait office de petit déjeuner.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *