Pourquoi ne jamais mettre de soda dans votre whisky ?

Pourquoi ne jamais mettre de soda dans votre whisky ?

Le classique « whisky-coca » est devenue une boisson populaire. Pourtant, s’il est normal de boire ce mélange avec un whisky de faible qualité, il devient dommage pour une meilleure bouteille. Revenons sur cette habitude, son origine, ses dangers…

Etudes sur ce mélange

Suite à des études menées par le « Clinical and Experimental Research » publiées dans Alcoholism, les scientifiques ont démontré que la consommation d’un whisky avec du soda a beaucoup plus d’effets négatifs que la consommation de whisky pure. Lors de l’étude on a fait passer un test aux participants. Ces derniers ont été divisés en deux groupes dont le premier devait boire la boisson de l’étude, c’est-à-dire alcool-soda, et le second juste un mélange d’alcool et boisson contenant du sucre et non du soda. Le test consistait en un « go » ou « ne pas aller » sur un ordinateur. Durant le test, on a pu constater que le premier réagissait tardivement aux signaux. Ce qui a amené à la conclusion que le soda mélangé à une boisson alcoolique est plus agressive que les boissons alcoolisées coupées avec des boissons sucrées.

Les dangers de la boisson alcool-soda

Lors de la consommation de ce type de boisson, le taux d’alcoolémie dans le corps est notamment plus élevé que pour une consommation de whisky nature. Donc, avec de l’alcool-soda vous seriez plus ivre rapidement et cela interagit avec votre organisme et cet excès préjudiciable s’attaque sur votre santé mentale et physique en même temps. La consommation d’alcool-soda augmente les chances de s’adonner à des comportements à risques ou encore augmente un sentiment de dépression dû à certains édulcorants artificiels relatifs à ce sentiment. D’un point de vue anatomique, le foie et le pancréas prennent un coup dur et sont exposés à la cirrhose du foie et à la pancréatite. Sans oublier le cœur, le risque d’un accident cardio-vasculaire et d’une hypertension artérielle sont inhérents à la consommation fréquente et excessive.

Avertis, essayez la dégustation d’un whisky autrement ?

Comme pour les vins, il y a des règles à suivre pour la dégustation d’un whisky. Celle qui nous intéresse ici est le coupage. Il est conseillé de n’utiliser de l’eau et que de l’eau. Cette règle se fonde sur le fait que diluer un peu le whisky avec du glaçon permet de libérer les aromes et en parallèle d’en diminuer le taux d’alcool de 40%. Essayez avec ces deux whiskies : Hellyers Road Peated et Bere Barley.

Cependant, encore une fois, vous ferez sauter au plafond les puristes ! Le mieux est d’utiliser des pierres à whisky. Elles permettent d’enlever l’aigreur du whisky sans rajouter un liquide supplémentaire qui viendra altérer le goût. Commencez avec des whiskys doux si vous n’êtes pas habitué à cet alcool.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *